Préparer sa première consultation chez un avocat

Il n’est pas toujours évident de préparer le premier rendez-vous avec son avocat. Pour que tout se passe bien lors de votre première consultation, on vous donne quelques conseils !

Combien vais-je payer lors de la première consultation ?

Les honoraires de la première consultation sont définis librement par l’avocat. Certains avocats pratiquent la méthode du premier rendez-vous gratuit dans le cas où vous leur confiez votre dossier par la suite. Les honoraires peuvent également être réduits pour la première consultation. Renseignez vous auprès de votre avocat pour ne pas avoir de mauvaises surprises à la fin du rendez-vous !

A savoir : L’avocat peut vous demander une provision lors du premier rendez-vous. Elle servira à couvrir les frais engagés pour résoudre votre affaire.

Renseignez vous également au préalable pour savoir si vous bénéficiez d’un assurance de protection juridique ou de l’aide juridique. Il est préférable de faire le dépôt de votre demande avant que la procédure ne soit engagée, et votre avocat pourra vous accompagner pour faire les démarches

Bien préparer sa première consultation avec les conseils de Maître Didier D’Harveng, avocat au Barreau de Namur :

Préparez votre dossier en amont

Avant de vous rendre chez votre avocat, il vous faudra réunir tous les documents relatifs à votre affaire dont vous disposez et qui permettront à l’avocat de comprendre votre dossier et d’élaborer une stratégie de défense. N’hésitez pas à rédiger une chronologie des faits de votre histoire et à noter les questions que vous voulez poser à votre avocat afin de pouvoir lui exposer le plus clairement possible votre affaire.

En fonction de l’affaire que vous confiez à votre avocat, certains documents seront indispensables. N’hésitez pas à demander à votre avocat les documents dont il aura besoin dès la prise de rendez-vous.

Pendant la consultation avec votre avocat

Lors de la première consultation vous devrez exposer votre dossier à l’avocat. Soyez donc très précis quant au déroulement des faits, et communiquez lui toutes les informations qui sont en votre possession. En effet, même si vous ne voulez pas révéler un élément ou qu’il vous semble futile, cela peut être très utile à l’avocat lorsqu’il met en place une stratégie de défense. N’’oubliez pas que l’avocat est un professionnel du droit soumis au secret professionnel et qu’il ne vous jugera pas.

Dans un second temps, posez toutes les questions auxquelles vous pensez et n’hésitez pas à demander à votre avocat de vous reformuler ce que vous n’avez pas compris. Enfin, informez vous concernant les honoraires de l’avocat et ses modalités de paiement.

Nous avons modifié notre site au regard des nouvelles normes relatives au traitement des données personnelles (RGPD), consultez notre politique de confidentialité. Les cookies que nous posons sur ce site servent à vous proposer une navigation adaptée à vos centres d'intérêts et à nous permettre de réaliser des statistiques de visites.